Comment réduire le prix d’un divorce amiable ?

divorce amiable

Une fois que la décision de se séparer est prise, la principale question que l’on se pose est de savoir combien de temps la procédure prendra et combien elle coûtera. Faites-vous partie de ces personnes qui souhaitent vraiment que tout soit fait le plus rapidement possible et sans complication ? Ce guide vous apporte toutes les réponses qui vous permettront de vous détendre.

Qu’est-ce qu’un divorce à l’amiable ?

Le divorce à l’amiable n’est autre que celui par consentement mutuel. C’est un divorce rapide et qualifié par les juristes comme celui dont la procédure est la plus simple, sûrement étant donné que les deux époux voient ensemble les modalités de divorce et cela rend leurs négociations plus efficaces. L’une des raisons qui simplifient la démarche de ce divorce c’est le fait que le tribunal ne procède plus à la convocation des deux époux. De ce fait, la période d’attente des convocations ne tient plus. De plus, les éventuelles conséquences du divorce sont décidées ensemble par les concernés et transcrites par une convention de divorce. Des enquêtes ont montré qu’en moyenne, la durée de la procédure de divorce à l’amiable est comprise entre 1 et 3 mois. La dissolution judiciaire du mariage par consentement mutuel est, de la sorte, un type  pas cher, étant donné la simplicité ainsi que la rapidité de sa procédure.  Pour des informations plus détaillées et personnalisées, vous pouvez en savoir plus ici.

Quelques conseils pour un divorce à l’amiable pas cher mais rapide !

L’objectif n’est pas seulement de trouver la procédure la plus simple. En effet, la démarche est plus intéressante pour le couple séparé si elle est également courte et moins couteuse. Déjà et sans doute en optant pour le type amiable, vous aurez choisi un divorce rapide et pas cher. Il vous suffit de vous mettre d’accord sur tous les effets de votre séparation judiciaire comme le sort du nom conjugal ou la garde d’enfant etc… Le choix d’une offre groupée peut aussi alléger le coût et accélérer les étapes étant donné que les avocats collaborent pour l’intérêt de leur client respectif. En outre, même à l’amiable, une aide juridictionnelle est disponible pour que chacun des deux époux en bénéficie. De ce fait, par le biais de cette aide, une prise en charge exclusive ou partielle de divers frais est possible. L’une des conditions pour l’acquisition de cet avantage c’est le fait d’être de nationalité française ou de l’un des pays européens. Dans un cas où la prise en charge n’est pas possible, une autre option pour réduire le frais est l’engagement d’un seul avocat pour les deux époux. Cette option n’est valable que pour un divorce à l’amiable.

Le divorce à l’amiable en ligne !

Depuis 2017, la procédure pour un divorce à l’amiable est devenue plus simple. Encore plus, avec l’accélération du développement du numérique, la dissolution juridique du mariage peut maintenant se faire en ligne. Par ce moyen qui, notez-le, est deux fois plus rapide que les autres, le coût ainsi que la durée sont vraiment très réduites. Il suffit d’être plus vigilant car certaines offres peuvent être frauduleuses. Veillez alors à bien vérifier techniquement si les avocats sont bien inscrits dans la liste du cabinet. La plupart des professionnels offrant le service d’un divorce pas cher en ligne disposent déjà d’outils informatiques adaptés, d’où le traitement rapide du dossier des clients. D’autant plus, des questionnaires détaillés sont préétablis et rendus disponibles par ces cabinets afin d’éviter les rendez-vous répétitifs avec les avocats pour la rédaction de la convention. Le divorce à l’amiable et pas cher est donc encore plus facilité grâce à la technologie.

Conseils pour choisir un cabinet d’avocats à Paris 16
Trouver un cabinet d’avocat pluridisciplinaire à Bordeaux